Une grand-mère nous rend visite.

La CC 65507 affectée à la réfaction de voie dans les environs de Nancy.



En contre bas de l'autoroute Nancy - Lunéville, il est possible d'apercevoir, la CC 65507 appartenant à Colas Rail.
La locomotive semble être employée au renouvellement du ballast sur la ligne Nancy - Epinal. L'occasion d'immortaliser une des dernières grand-mères dont la robe couleur soleil sied à merveille à la Dame.

CC 65507 de la Colas Rail - Photos 1 CC 65507 de la Colas Rail - Photos 2
CC 65507 de la Colas Rail - Photos 3 CC 65507 de la Colas Rail - Photos 4
CC 65507 de la Colas Rail - Photos 5
Un peu d'histoire :
Commandées par la SNCF afin d'éliminer la traction vapeur sur la Grande Ceinture, les 060 DA sont livrées au nombre de 35 unités entre 1955 et 1959. Suite à renumérotation par la SNCF, elles deviennent CC 64000; puis poussées par le débordement de la série des BB63000, elles deviennent finalement des CC 65501 à 35.
Sur la Grande Ceinture, leur rôle consiste à assurer le trafic marchandises inter-triage et permettre ainsi les échanges entre les différents réseaux Nord, Sud, Est et Ouest.

Caractéristiques générales :
Longueur : 19,420m
Poids : 123 Tonnes
vitesse : 80 km/h
Puissance : 1190kW (env. 1600ch)
Moteur : sulzer 12 LDA 28 (à 710tr/min le moteur produit un bruit sourd et irrégulier qui leur à donné les surnoms de Babazou ou Dakota)

Seconde vie :
Du fait de l'électrification de plus en plus poussée, les CC65500 sont peu à peu délaissées.
C'est finalement la haute technologie de la Grande Vitesse qui va les tirer de leur torpeur. La SNCF les emploie sur des trains de travaux à la construction des Lignes à Grande Vitesse (LGV) Sud-Est puis Atlantique, Nord-Europe et Méditerranée.
Garées "Bon Etat" à Miramas à l'issue de ce dernier chantier, les 15 survivantes de la série attendent l'ouverture des travaux de la LGV Est. Malheureusement, leur état très dégradé ne permet pas leur utilisation sur ce chantier. Elles sont alors radiées des effectifs de la SNCF.

Vie privée :
Faisant suite à cette radiation, les entreprises de travaux ferroviaires s'intéressent aux 5 machines possédant le meilleur potentiel.
Ainsi sont promises à une nouvelle vie les machines suivantes :
- CC 65505 rachetée par Drouard (devenue SPIE Drouard puis AMEC SPIE puis SPIE) en 1982, (ferraillé)
- CC 65506 préservée par le CMCF depuis juin 2005 à Oignies,
- CC 65507 rachetée par Desquenne et Giral, puis Secorail DG en 1997, enfin Colas Rail. Suite à une détresse en ligne ayant eu lieu le 15 septembre 2012, un maximum de ses pièces ont pu être récupérés pour servir à la CC 65506 préservé par le CMCF. Elle a été ferraillée en 2015.
- CC 65510 rachetée par Drouard en 1982, (ferraillé)
- CC 65512 rachetée par TSO en 1983, préservée par APPMF depuis le 14 janvier 2017 à Gièvres
- CC 65522 rachetée par TSO, (hors service)

©CFN - Texte Christophe BARET, Photos Vincent BEITSCHER


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide ! [Valid RSS]    Copyright 2007-2017 © CFN - 44 rue des jardiniers - 54000 NANCY.